Des scientifiques s’élèvent contre la signification statistique

Enfin une évolution positive dans la mentalité des scientifiques, vers plus d’ouverture esprit ?

Comment les statistiques conduisent-elles si souvent les scientifiques à nier les différences, que ceux qui ne sont pas éduqués en statistique peuvent clairement voir ? Depuis plusieurs générations, les chercheurs sont avertis qu’un résultat statistiquement non significatif ne « prouve » pas l’hypothèse nulle (l’hypothèse qu’il n’y a pas de différence entre les groupes ou aucun effet d’un traitement sur certains résultats mesurés). Les résultats statistiquement significatifs ne « prouvent » pas non plus une autre hypothèse. De telles idées fausses ont largement déformé la littérature avec des prétentions exagérées et, moins célèbre, conduit à des prétentions de conflits entre études où il n’y en a pas.

Lire l’article publié dans le prestigieux magazine américain « Nature« 

Tell people !