un pouce robotique modifie l’activité cérébrale des expérienceurs

L’usage d’un troisième pouce, robotique, peut avoir un impact léger sur l’expression cérébrale de la main, d’après les conclusions de cette étude.

Travail de l’University College London (ULC) : expérience dont les résultats ont été publiés le 19 mai 2021 dans Science Robotics.

Les volontaires devaient porter le troisième pouce pendant deux à six heures par jour, y compris chez eux, afin de le mobiliser pour des activités de vie quotidienne. Comme éplucher une banane, par exemple. L’entrainement en laboratoire consiste quant à lui à apprendre à coordonner le troisième pouce avec le reste de la main dans des activités réclamant de la dextérité — ramasser plusieurs balles, construire une tour avec des cubes en bois tout en ayant les yeux bandés, etc.

« L’évolution ne nous a pas préparés à utiliser une partie supplémentaire du corps, et nous avons découvert que, pour étendre nos capacités de manière nouvelle et inattendue, le cerveau devra adapter la représentation du corps biologique », expliquent les neuroscientifiques.

 

Données biométriques et nouvelle carte d’identité

© Ministère de l’Intérieur

Un format plus compact, intégrant une puce et des données biométriques. Faut-il s’en inquiéter ?

Un décret paru au Journal officiel le 14 mars 2021 donne le coup d’envoi de la nouvelle carte nationale d’identité (CNI). Une nouvelle version de la taille d’une carte bancaire, en polycarbonate et gravée au laser, que les habitants de l’Oise sont les premiers à pouvoir demander depuis le 15 mars.

Il est précisé que parmi les données biométriques contenues dans la puce, on trouvera des informations basiques telles que le nom, les prénoms, la date et le lieu de naissance, le sexe, la taille, la nationalité, l’adresse et la date de délivrance de la carte. Elle stockera également au format numérique la photo d’identité du porteur, ainsi que les empreintes de deux de ses doigts.

Voir site du ministère.

Données perso de 500 millions de comptes Facebook fuitées

Les données personnelles de 533 millions d’abonnés à Facebook issues d’une fuite en 2019 ont été mises en ligne gratuitement sur un forum de hackers.

Des données concernant plus de 500 millions d’utilisateurs Facebook et issues d’une fuite survenue en 2019, dont des adresses e-mail et des numéros de téléphone, ont été mises en ligne sur un forum de hackers, a rapporté samedi le site Business Insider, confirmant les informations d’un expert en cybercriminalité.

Voir l’article sur sud-ouest.

 

Un meurtrier retrouvé grâce aux enregistrements d’Alexa

C’est une première juridique qui a eu lieu en Allemagne : l’assistant Alexa a servi de témoin pour condamner un homme qui avait étranglé sa femme dans sa chambre.

 

Hors d’Europe, les enquêteurs allemands n’y ont pas accès et doivent demander l’autorisation aux autorités étrangères ou la coopération de l’opérateur, Amazon dans ce cas. Autorisation presque toujours refusée.

Mais le procureur de Ratisbonne qui a fait la demande au géant américain sur l’existence possible de fichiers, s’est vu répondre positivement. Et Amazon a accepté de coopérer en communiquant deux fichiers où l’on reconnaît la voix de l’homme.

Article dans Sud Ouest.