Vive le stress ? Adaptation et conséquences



QUOI

Comment notre corps réagit-il à une source de stress à court, moyen et long terme ?

POURQUOI

Je viens de voir un petit reportage sur arte1 qui parle de la réponse (urgente et inconsciente) du corps à un stress rude. On y voit notamment un accident de montagne, une poutre à franchir au-dessus du vide, une musicienne qui a le trac avant de monter sur scène… Ce dernier cas a ceci d’intéressant : la musicienne a été coachée pour faire face à son trac, et une des choses qui l’ont apaisée est le fait d’avoir l’explication des mécanismes de son trac.

COMMENT

L’idée est de faire contribuer toutes les parties du corps en mettant la patate sur les ressources allouées à ce qui nous permet de courir vite (muscles, poumons, cœur, …) le tout avec une bonne dose d’adrénaline et de cortisol pour être bien concentré, ne pas avoir trop mal, avoir la niaque ! Ensuite, pour « tenir », il met en veille ce qui n’est pas vital sur le coup (digestion, immunité microbienne…).

Sur le coup c’est une très bonne réaction… mais il ne faut pas confondre stress et stress chronique. Notre organisme n’est pas fait pour tenir la distance si cette excitation perdure : on s’épuise et on abime nos organes. Des effets physiologiques se font de plus en plus visibles, comme par exemple :

  • Tensions musculaires avec douleurs et fatigue associée
  • Perte des cheveux
  • Troubles digestifs (brûlures, coliques, constipation…)
  • Analyse de sang montrant plus de sucres ou de cholestérol
  • Affaiblissement immunitaire
  • Prise ou perte de poids
  • Troubles cardiaques (palpitations voire risque cardio-vasculaire)
  • Anxiété, humeur instable, insomnies, dépression

ON PEUT EN FAIRE QUOI

Bref, le stress ça peut être salvateur mais faut pas en abuser : au quotidien, mieux vaut pratiquer quelques méthodes de relaxation !

Pour aller plus loin / Lien(s) utile(s)
♦ Livre « l’intelligence du stress » de Jacques Fardin

Notes
1■ Xenius « Quand le corps se met en mode d’urgence » diffusé sur arte en mars 2017

 

Retour en haut de l’article