Une IA deepfake vole plus de 30M de dollars

La police des Émirats arabes unis enquête sur une affaire hors normes. Des fraudeurs se sont fait passer pour un chef d’entreprise auprès des employés de sa compagnie, afin de transférer des fonds pour un montant estimé à 35 millions de dollars. La voix du patron a été contrefaite par une intelligence artificielle, trompant ainsi les employés sur l’origine de l’appel.
Selon des documents repérés par Forbes, les enquêteurs des Émirats arabes unis ont réclamé l’aide des autorités américaines pour les aider à résoudre cette affaire et identifier les coupables. En effet, 400 000 dollars de fonds volés se trouveraient selon eux sur des comptes bancaires américains. Le reste de l’argent serait dispersé dans de multiples banques partout dans le monde, sous des noms différents. Les enquêteurs estiment qu’au moins dix-sept personnes seraient impliquées dans ce projet criminel, compte tenu de l’envergure du casse.
Un expert en cybersécurité, Jack Moore, a expliqué à Forbes que la technologie « deep fake » audio et vidéo représente un risque majeur lorsqu’il est employé par des individus mal intentionnés. Fuite de données, transferts d’argent non sollicités… un nombre croissant d’entreprises risquent d’être victimes d’escroqueries similaires avec des voix réalistes dans les années à venir.

Forbes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.