Comment les universités se préparent aux métiers qui n’existent pas encore ?

Les universités déterminent l’avenir : ils le forment par leur recherche et préparent des étudiants pour des emplois de demain. Mais au milieu de la quatrième révolution industrielle, il est dur de savoir à quoi l’avenir ressemblera. On s’attend aux changements technologiques comme l’automatisation et l’intelligence artificielle pour transformer le paysage de l’emploi. La question est : notre système éducatif assurera-t-il ?

La réponse compte parce que 65 % d’enfants entrant dans des écoles primaires travailleront dans des emplois et des fonctions qui n’existent pas actuellement, selon des Universités (rapport britannique). La recherche, qui explore « le rythme des changements rapide et la complexité croissante de travail », avertit aussi que le Royaume-Uni ne crée pas assez de travailleurs pour 2030.

Article sur The Guardian.

 

Tell people !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *