Importance et sources des contenus libres de droit en création et marketing

Que ce soient des images, photos, animations, dessins, vidéos, musiques, fonds sonores…

Si vous souhaitez que notre robot lise cet article pour vous, cliquez sur le triangle play :

Vos fans et/ou vos prospects sont bombardés tous les jours de nouvelles créations, d’infos, de publicités… Si vous voulez accrocher le regard en sortant du lot, vous devez être capables de composer vos pages de manière plus qualitative, plus propre, plus agréable à contempler ou à lire. C’est dire l’importance de l’illustration du message, pour capter l’attention !

La tentation est grande de récupérer sur internet la première image (ou extrait vidéo) qui vous plaît pour votre contenu et l’y incruster. C’est sans compter sur les ennuis potentiels avec les droits d’auteur… qui peuvent aller juridiquement loin si vous êtes mal tombés (ne serait-ce qu’un gros dédommagement) !

SAUF SI…

Sauf si vous obtenez ces droits ! Eh oui, à moins de fabriquer soi-même (et d’y passer un paquet de temps…), vous pouvez obtenir des droits d’exploitation de médias :

Solution 1

Certaines banques de médias proposent une partie de contenus gratuits (si on n’est pas trop exigeant sur la qualité), parfois sans compensation ou sur inscription email, parfois avec obligation d’insérer un lien de pub vers le site ou l’auteur. On ne trouvera pas exactement la « mise en scène » qu’on cherchait mais on peut dénicher une image, vidéo ou musique qui s’en approche. Attention néanmoins aux droits rattachés : pour une utilisation simplement personnelle ou pour une création professionnelle ?

Solution 2

Dans ces sites-banques de médias, on trouve aussi du contenu plus ciblé et de qualité, que l’on peut acheter à l’unité. C’est très pratique, car on ne paye que ce dont on a besoin : 1 à 10 euros pour une belle photo, souvent 20 euros et plus pour un beau fond vidéo… Et on trouve des illustrations moins courantes, comme les images vectorielles (qu’on peut ajuster sans pixellisation) ou photos détourées en PNG (gestion de la transparence) qui sont rarement proposées en gratuit.

Parmi les sites d’achat média qui ont beaucoup de succès, on trouve surtout ceux axés sur les photos comme : Pixabay, Freepik, Flickr, Stockvault, 123rf, Publicdomainarchive…

Exemple d’un extrait video de 10 secondes.

Solution 3

Si vous avez plus de moyens, vous pouvez déléguer : c’est-à-dire demander à un artiste de faire le taf pour vous sur cahier des charges. C’était hors de prix fût une époque, mais maintenant ça devient plus accessible (évidemment, ça dépend du niveau de qualité qu’on vise). Les sites « places de marché » qui permettent ce genre de service commencent à être bien connus, comme fiverr et upwork.

Solution 4

Perso on a eu marre de chercher à gauche à droite et de payer à chaque belle occaz, alors on a racheté un pack géant des milliers de photos-videos-png-gif-etc (artistes américano-indiens) avec obtention des droits officiels de revendeurs, ce qui nous permet d’avoir tout ce qu’il faut sous la main d’une part, et de vous en proposer les droits d’utilisation perso ET PRO à un prix dérisoire. Ces médias sont des contenus premium de grande qualité, et sont utilisables à volonté dans vos créations, y compris commerciales. Nous restons en contact avec ces artistes et nous tenons au courant nos abonnés de nouveaux packs à thèmes susceptibles d’arriver chaque trimestre.

Bonus : pour ceux qui développent des applis, vous pouvez récupérer des icônes simples mais gratuites sur IcoFont avec plus de 2100 icônes regroupées en catégories telles que Voyages, Enfants, Business, Nourriture, Emoticons, Marques, Mobile UI…etc.

 
Retour en haut de l’article
 

 

Tell people !

2 réponses sur “Importance et sources des contenus libres de droit en création et marketing”

  1. Ce n’est pas assez. Vous devriez proposer 1.000.000 de photos, 500.000 icônes, 20.000 vidéos. Le tout pour le même prix très bas. ..

    D’un point de vue marketing, ce que vous faites n’a aucun sens.

    Sauf celui de contribuer à dégrader la qualité de l’offre globale en la matière. Bravo.

    1. Nous comprenons que cette offre risque d’en vexer plus d’un. Néanmoins, nous faisons deux remarques :
      1) Cette offre ne court-circuite pas le marché photo de ceux qui offrent du sur-mesure ou une qualité spécifique.
      2) Les gens qui se lancent ont souvent un tout PETIT budget, et aimeraient bien avoir un pack pour commencer, sans avoir quelqu’un qui se plaigne en voyant leurs créations « eh, cette photo elle est à moi, y’a pas le droit » etc.
      De plus nous ne rabaissons pas l’offre globale : il existe de toute façon un nombre très important de photos libres de droit, mais il faut se fatiguer à aller tout récupérer, et savoir que beaucoup de gens risquent d’utiliser la même image, puisqu’elle est libre, donc peu d’originalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *